menu fermer
NOS POSTES postes

DÉCOUVRIR

Notre Histoire

  • — En 2021, nous fêtons notre centenaire et une longue histoire de Dream-makers qui ont réalisé leurs rêves.

  • — Notre histoire commence quand Guccio Gucci ouvre son premier atelier et sa première boutique à Florence en 1921.

De nombreuses reliques de notre histoire sont conservées dans les archives Gucci du Palazzo Settimanni de Florence.

— Acheté par la famille en 1953, il fait non seulement partie de la marque sur le plan physique, mais aussi sur le plan métaphorique. Au fil des années, il a été tour à tour usine, atelier et showroom.

« J’ai redonné au Palazzo une aura de conte de fées. Par exemple, le petit hall d’entrée devient un portail vers une dimension onirique. Je l’ai conçu comme une sorte d’endroit secret au cœur de la Maison, un sanctuaire qui ouvre les portes des terres sacrées de Gucci. »

Il a été imaginé par Alessandro Michele comme une célébration et une valorisation de toutes les étapes qui nous ont conduits là où nous sommes aujourd’hui. La vision du directeur artistique a rejoint celle de l’archiviste, de l’historien, de l’anthropologue, de l’érudit, du psychologue et du philosophe, ouvrant de nouvelles voies tout en traçant des chemins théoriques et expérimentaux qui vont bien au-delà des apparences.

« Les archives sont un lieu de mémoire », affirme Valerie Steele, directrice et curatrice du musée de l’Institut technologique de la mode, qui a participé à l’organisation et à la décoration des espaces publics.

Comme une poupée russe, les archives sont divisées en pièces thématiques qui portent le nom des mantras du vocabulaire d’Alessandro Michele, des mots choisis pour refléter les différentes étapes de son parcours créatif.

CE QUE VOUS ALLEZ DÉCOUVRIR

CE QUE VOUS ALLEZ DÉCOUVRIR

— Plus qu’un espace historique, c’est un centre d’études et de dialogue avec le contemporain. Le Palazzo Settimanni garde et protège, amuse et surprend : c’est non seulement une collection de superbes artefacts, mais aussi un travail perpétuel, vivant, en constante évolution.

Le rez-de-chaussée abrite les collections de sacs à main vintage (salon Hortus Deliciarum), de petite maroquinerie et de ceintures vintage (salon Prato di Ganimede, le Champ de Ganymède), une salle d’exposition (salon Swan), des bijoux vintage et contemporains (salon Le Marché des Merveilles) et des bagages vintage (salon 1921 Rifondazione).

Les créations textiles, étoles, robes et souliers sont exposés au premier étage, dont l’espace est divisé en pièces aux noms évocateurs, comme Orto di Giove (Jardin de Jupiter), The Alchimist’s Garden (Jardin de l’alchimiste), Serapis et Aveugle par Amour. Enfin, au deuxième étage se trouve le hall Façonnier des Rêves.

Il abrite également Gucci Education, un espace unique qui propose des opportunités de formation aux collaborateurs de la marque. Un lieu physique qui vient compléter un écosystème numérique innovant, associant lieux de formation traditionnels et nouveaux espaces virtuels dans lesquels les étudiants peuvent tester des parcours de formation personnalisés en fonction de leurs besoins, intérêts et capacités spécifiques.

communautés